Une démission dans son CV


Dans un parcours professionnel, une ou des démissions peuvent faire sourciller un employeur potentiel. Comment s’expliquer en entrevue d’embauche?

Vous avez passé les différentes étapes de recrutement pour un poste qui vous intéresse, et vous en êtes maintenant au stade de l’entrevue. Lors de celle-ci, il est fort probable que l’on vous demandera comment vos liens d’emploi antérieurs ont pris fin. Une ou plusieurs démissions de votre part pourrait générer des craintes chez le recruteur : Seriez-vous professionnellement instable? Avez-vous de la difficulté à accepter l’autorité? Êtes-vous un employé «difficile»? Autant d’interrogations qui pourraient nuire à votre candidature.

Quoi dire si l’on vous demande d’expliquer ce ou ces départs volontaires? Louise Brochu, CRHA, directrice principale chez Raymond Chabot Ressources humaines, estime qu’en entrevue d’embauche, il faut rester relativement discret :  «On n’est pas à confesse! On est là pour se vendre et se représenter, pas pour raconter notre vie.» Par conséquent il est préférable de demeurer prudent dans ses paroles, et d’en rester à des phrases stéréotypées telles que «J’étais arrivé à une autre étape de mon cheminement professionnel», ou encore «Une belle opportunité s’est présentée», par exemple.

Et bien entendu, on ne règle pas ses comptes avec son ex employeur! «On ne dit pas de mal de son ancien patron ou de l’entreprise. Cela donnerait une très mauvaise image de nous», indique Louise Brochu.

Lire la suite